Le savoir-vivre Metal

On a beau dire ce qu'on veut : Dans le Metal le savoir-vivre ça compte quand même un peu
On a beau dire ce qu'on veut : Dans le Metal le savoir-vivre ça compte quand même un peu

Séance VII - LES CHOSES À NE PAS FAIRE


 

Dans le Metal comme partout il y a des choses à faire et d'autres à ne pas faire, de peur de passer pour un plouc ou simplement à côté de quelque chose.

 

Voici donc nos conseils de savoir-vivre Metal avec ce qu'il ne faut surtout pas faire, du plus évident au plus accessoire, au-delà de vanter les mérites du dernier Morbid Angel.

 

 

1 - Jouer les poseurs


Oui, le selfie est à la mode. Mais tu n’es pas une gamine de 16 ans, donc les photos dans ta salle de bain où tu poses en mode « beau gosse du Metal » sont inévitablement ridicules… Et les 9 « like » que tu as dessus ne sont là que pour t’apporter un peu de soutien dans ta solitude. Mesdemoiselles, ça vous concerne aussi.

 

2 - Te déguiser


Pas besoin de porter le slim déchiré et la perruque blonde pour montrer que tu es un fan de Motley Crüe. Et puis les 20kg que tu as pris ces 3 dernières années sont à considérer. Du calme, le fait de payer 45€ l’entrée au Zénith en dit déjà bien assez.

 

3 - Faire son bouracho


En société Metal il n’y a que deux solutions : Soit tu bois raisonnablement (dans le sens PAS trop), sois tu te caches pour mourir quand tu sens que tu es allé trop loin. Rien n’est pire pour ton karma, pour ta réputation et ton intégrité physique, que d’aller apostropher les gens en bavant et balançant des inepties que personne ne comprend. Sans compter le fait que c’est un coup à se réveiller sur le parvis de la gare de Lyon, la tête comme une enclume.

 

4 - Chercher l’embrouille


On ne le dira jamais assez, celui qui cherche l’embrouille est souvent celui qui finit parterre le nez en sang. Pourquoi ? Parce que celui qui est agressé trouve bien plus vite du soutien que l’agresseur. De plus, les équipes de sécurité détestent les fouteurs de merde et n’hésitent plus à les foutre dehors. Tiens-le toi pour dit : Les années 80 c’est fini.

 

5 - Trop parler de soi


Tu es ton plus grand fan ? C’est bien, l’estime de soi est importante. Mais les autres risquent d’en avoir vite marre de t’entendre surenchérir dès que quelqu’un raconte quelque chose. Si tu veux faire des rencontres intéressantes, écouter est plus important que parler.

 

6 - Tout ramener au Metal


Même en concert ou en bar Metal, ça arrive qu’on parle d’autre chose. Alors ouvre ton esprit aux concepts nouveaux tels que le cinéma. Tu verras, une fois le choc passé c’est vachement bien.

 

7 - Critiquer le groupe que tu viens voir en concert


T’es là pour quoi ? Parce que TF1 a déprogramé Les Experts pour un match de foot ?

 

8 - Gratter l’amitié


Ya des gens avec qui on a immédiatement des atomes crochus et d’autres avec qui il ne se passe rien. Ce n’est pas grave, ça arrive. Si tu sens que la personne que tu viens de rencontrer et à qui tu proposes une raclette demain soir chez lui a l’air réticent,  oublie l’idée. Dis « A+ » et vas boire un verre.

 

9 - Se croire le meilleur


Si tu es le meilleur, tu es quelqu’un d’humble et de discret, qui agit pendant que les autres parlent. Mais si tu le crie sur tous les toîts, que tu en fais toujours des tonnes et que tu coupes la parole pour remettre constamment en question ce que peuvent dire les autres, c’est que t’es un looser en manque d’amour propre.

 


10 - Twitter une photo de ton repas du midi par ce qu’il y a du ketchup dessus, que c’est rouge et que donc c’est Metal


Les réseaux sociaux c’est comme le ketchup justement : Un peu mais pas trop.

 

11 - Faire son autiste


Mettre un gros zef à celui qui fait une remarque amusante parce qu’il est à côté de toi au bar et qu’il attend lui aussi depuis 10 minutes d’être servis c’est quand même dommage. Répond-lui ou esquisse au moins un sourire. A quoi bon arpenter les foules si c’est pour se replier sur soi et ses deux pauvres potes ?

 

12 - Avoir peur des autres


Oui, dans le Metal y a des gens qu’on pas franchement des têtes de porte-bonheur. Mais ce n’est pas pour ça qu’ils vont te fracasser si tu les regarde. Tu pourrais même être surpris.

 

13 - Faire peur aux autres


Regarde-toi dans un miroir : Si dans les 10 secondes tu as l’impression que ton reflet va te taper dessus, travaille ton regard pour avoir l’air un peu moins « ours » : Fais la grimace d’Immortal, mais dans l’autre sens. Un sourire, quoi.

 

14 - Ne posséder qu’un seul t-shirt


Si on te surnomme « le mec avec un t-shirt AC/DC », c’est qu’il est temps d’investir.

 

15 - Se foutre à poil… pour rien


Franchement, tu penses que ça apporte quelque chose aux gens qui sont autour ? Si c’est le cas, c’est que tu te crois le meilleur, à voir plus haut. 

 

16 - « Liker » la minette qui pose sur facebook et qui a 6 000 amis


Oui, elle est mignonne, mais ce n’est pas avec ton « Whoa, t’es trop bonne ! » perdu au milieu des 127 commentaires du même acabit que tu vas avoir son attention. D’ailleurs la tienne lui suffit (d’attention).

 

17 - Avoir une peur bleue du « mainstream »


Oui, bien gagner sa vie quand on fait du Metal c’est très mal. Oui, faire-un-son-qui-est-proche-d’autres-trucs-que-font-des-groupes-qui-gagnent-bien-leur-vie c’est très mal, on a compris. Est-ce que ça change quelque chose au fait que c’est efficace et que ça sonne bien ? A chacun de faire le tri. Mais si ça te plaît écoute-le, même si c’est produit par une major. On t’en voudra pas.


18 - Hurler pour tout et pour rien


A part en concert, bien sûr.

 

19 - Ne pas rendre le disque que tu as emprunté


Des milliers de métalleux t’en veulent pour ça. Enfin… Ils t’en voudraient s’ils se rappelaient à qui ils l’avaient prêté.

 

20 - Fère des fotes a tou lé maux


On fé tousse d fotes 2 tan an tan, sé normal. Mé fau quen maime ce reulir avan de pauster son com sur lé webzin.


Ça pique, hein ? Bon, il y en a dans ce post aussi, on est d'accord.

 

21 - Parler politique


Et oui, on y revient. Ne jamais parler politique, JAMAIS !

 

BONUS : Coller le logo d’un groupe sur le capot de sa voiture.


Ou pire, le faire toi-même pour économiser 30€…

 

Ce qu'il ne faut pas faire dans le Metal

Bientôt : Scéance VIII - Le savoir-vivre Metal en vacances