Festivals Metal : Les conseils de survie de l'équipe

Suis les conseils avisés de ceux qui savent... Tu gagneras du temps.
Suis les conseils avisés de ceux qui savent... Tu gagneras du temps.

 

On vous le dit tout net : L’équipe de Killer On The Loose, c'est un peu le Bear Grylls du Metal.

 

Elle vous fait donc part de son expérience des festivals Metal en vous donnant ses astuces pour préparer et réussir votre festival Metal et passer un bon moment. Nombreuses ont été les propositions et il aura fallu du temps pour filtrer et séparer le bon du débile pour vous proposer ce "Man Versus Fest"

 

Voici donc les conseils dont vous aurez besoin :

 

1 - Faites du co-voiturage.  

 

"Tout le monde sera financièrement gagnant et ça pimentera un trajet vers le festival qui peut être long."

2 - Faites du cash.  

 

"Retirez tout votre cash avant d’arriver sur le site du festival (voire avant de partir), car les deux seuls distributeurs du site (s’il y en a) seront prit d’assaut pendant toute la durée du festival. J’ai croisé un type sur le Hellfest ayant attendu plus de deux heures pour tirer 50€...
De même, faites le plein de votre voiture juste avant d’arriver sur la zone du festival. Les stations essence seront prises d’assaut le jour des départs."


3 - Achetez votre Merchandising dès le début du festival.  

 

"Ça peut paraitre étrange mais c’est la meilleure façon de trouver ce que vous voulez. Les stands de merch’ tombent vite en rupture de stock. Pour éviter les déceptions et les trop longues attentes devant le stand, passez-y dès le début."

4 - Prenez une douche.  

 

"Ça peut paraitre accessoire de payer 5 ou 6€ pour avoir le droit de prendre une douche sur le camping du festival. Mais ça casse très efficacement la fatigue et vous redonne un coup de fouet salvateur pour apprécier les concerts du dernier jour. Ceux qui l’ont fait le savent !"

5 - Repassez par votre tente au moins une fois dans la journée.  

 

"Ça vous évitera de passer la journée chargé comme un âne avec votre pull du soir dans un sac et tout ce que vous aurez pu acheter sur le site du fest. Retournez à votre tente en fin d’aprèm’ pour y déposer votre brol et y prendre votre tenue du soir. C’est également l’occasion de faire une sieste un peu plus tranquillement ou de prendre une douche (15h/18h est la fourchette où il y a le moins de monde).  Bien évidemment ça dépendra des artistes sur scène  à cette heure là.

hellfest festival conseils
La terre (Clissonnaise) vue du ciel

6 - Vivez à l’envers.

 

"Les milliers de festivaliers que vous allez côtoyer auront pour la plupart les mêmes types d’horaires. Ils prendront leur douche le matin, déjeuneront entre midi et 13 heures, etc. Pour éviter au maximum l’attente et la foule, décalez vos horaires.

 

7 - Préparez-vous au pire.

 

"9 ans après, le spectre du Hellfest 2007 et ses 20cm de boue a disparu et les Métalleux commencent à nouveau à débarquer sur les festivals avec une carte bleue et un t-shirt pour unique équipement. Grave erreur. Préparez-vous à ce qu’il fasse froid, qu’il pleuve ou encore qu’il fasse 45°. Si vous avez prévu tous ces scénarios, vous serez peut-être plus chargé en arrivant (enfin bon : un chapeau, un pull, et un Kway…) mais si il pleut 3 jours non-stop, vous avez ce qu’il faut dans votre tente.

 

8 - Dormez peu, mais dormez bien.   

 

"Vous ne dormirez pas plus de 4 ou 5 heures par nuit, maximum. Alors faites en sorte que ces quelques heures soit les plus récupératrices possible. Ayez un matelas gonflable, des bouchons d’oreille, de l’aspirine, de l'eau, etc. Ça vous permettra d’être en forme le lendemain pour arpenter le festival." 

 

9 - Sur-dimensionnez votre tente.

 

"Les fabricants de tente sont certainement des nains, car on ne peut physiquement pas dormir à deux dans une tente deux places (et certainement pas avec les sacs). Doublez donc la taille de votre tente par rapport au nombre de personnes qui y dormiront. Si vous êtes deux, prenez une tente pour 4.

 

10 - Construisez votre village.  

 

"Une tonnelle achetée d’occasion  pour 20€ entourée par vos tentes  fera parfaitement l’affaire et vous permettra de vous regrouper tranquillement pour l’apéro, ce à l’abri de la pluie ou de la chaleur.


 

11 - Gérez vos déchets.  

 

"Les festivals se sont grandement améliorés sur ce point. Mais prenez toutefois des sacs poubelles, ce qui vous permettra de gérer au mieux vos déchets et de ne pas avoir des bouteilles vides jusqu’aux chevilles dès le premier soir.

 

12 - Ne faites pas de trajets inutiles.

 

"Il se peut qu’il y ait plusieurs kilomètres entre votre tente et le site du festival. Parfois même plusieurs centaines de mètres entre deux scènes. Ne faites pas des aller/retour pour rien et rentabilisez au maximum vos trajets (Si l’extrem market se trouve entre vous et votre objectif, profitez-en). Il serait dommage d’avoir mal aux jambes et au dos au bout de 3 heures de fest.

 

13 - Vous perdrez vos amis…   

 

"Faites-vous vite à l’idée de passer une partie du festival seul. En effet, avec la foule on se perd vite de vue. En démarrant la journée, mettez-vous d’accord sur des points de chute communs (comme un concert en particulier). Ça vous assurera de retrouver votre groupe à certains moments de la journée.

 

14 - Deux paires de pompes.  

 

"Prenez deux paires de chaussures. Vous nous en voudrez si vous en utilisez qu’une seule, mais vous nous bénirez si la première paire est pleine de flotte dès le premier jour.

 

15 - Le petit dèj, c’est à la tente.  

 

"Le matin, 40 000 festivaliers ont prévu d’aller acheter un café au stand. Combien de temps pensez-vous attendre pour avoir le vôtre ? Prenez un réchaud et de quoi faire votre café."

 

Hellfest 2007... l'oublier est risqué !
Hellfest 2007... l'oublier est risqué !

16 - Buvez… de l’eau.  

 

"La gueule de bois est due à la déshydratation du cerveau, ce qui déclenche de violentes migraines. Ajoutez à ça un soleil de plomb et vous êtes foutu. Prenez de l’eau en bonne quantité et buvez un demi-litre avant de vous coucher. Ça changera votre réveil, c’est garanti !"

 

17 - Vous allez payer…  

 

"Ne sous-estimez pas le budget d’un festival. On boit toujours une bière de plus que prévu. On achète toujours un CD et/ou vêtement de plus. On se trompe toujours sur la consommation du véhicule et on se retrouve vite avec un budget plus important que prévu. Faites attention à ne pas sous-estimer vos dépenses. Pour avoir toujours de quoi vous acheter un sandwich, calculez votre budget avant de partir puis ajoutez 20%."

 

18 - Amortissez.  

 

"Se projeter dans l’avenir n’est pas vraiment la spécialité de nous autres métalleux. Pensez toutefois à ne pas maltraiter votre matelas, votre tente et tout votre matos. S’il ressert pour trois autres années, vous l'aurez amorti."

 

19 – Regardez où vous tombez.  

 

"A l’instar du T-800 qui possède une réserve d’énergie de secours lui permettant de botter le cul du T-1000 à la fin du Jugement Dernier, ayez vous aussi une réserve de 5% d’énergie de secours. Cette énergie vous permettra, si vous célébrez un peu trop l’évènement, de regagner votre tente en titubant et de vous y écrouler comme il se doit. Si vous tombez au milieu du festival, malheur à vous. Entre les piétinements, la poussière, les coups de soleil et la pluie (il vous suffit de regarder notre article Hellfest – monument aux morts pour vous faire une idée du résultat)... Bonjour le réveil."

 

20 – Faites votre planning.  

 

"Ne courrez pas après les concerts, vous serez vite crevé et ne les apprécierez que moyennement. Établissez votre emploi du temps avec soin, de manière à avoir le temps d’aller de scène en scène sans courir. Mieux vaut voir 30 groupes proprement que 100 sans les apprécier."

 

 

En espérant que tous ces conseils vous seront utiles, il ne nous reste qu'à vous souhaiter une bonne préparation et de bons festivals !

 

 

 

Bonus - Écouter les podcasts de l'émission "Before Hellfest" !