Nouveau merchandising Metal, le grand test !

avis et test du nouveau merchandising metal, alcool, sauces et autres


Les choses bougent dans la sphère Metal. Depuis que le disque ne se vend plus, les groupes et leurs satellites se démènent pour trouver de nouvelles solutions pour remplir les caisses. Bien évidemment, le merchandising est en première ligne.

Notons que cet article fait suite à la Chronique du Créateur : New Merchandising


Depuis toujours le merchandising, avec comme pionnier le t-shirt, a toujours été très présent dans la sphère Metal, peut-être plus encore que dans les autres genres musicaux. Évidemment, cela est dû à l’indéniable effet d’appartenance que peut apporter un bon t-shirt Pantera.
Bien évidemment ça ne s’est pas arrêté là. Pour n’en citer que quelques-uns : Les guitares signatures et bien sûr les patchs, qui se sont tout autant hissés au rang d’institution.

 

Seulement voilà, quiconque traine sur le web aura vite constaté que ça fait quelques temps que le merchandising évolue. On pourrait même dire que celui de 2014 n’a plus grand-chose à voir avec celui des années 80 voire de fin 90, décennie de l’explosion du merchandising capilotracté à la Kiss (le groupe, pas l’expression banlieusarde). On trouve désormais tout et n’importe quoi, mais dans tout ce bardas il y a des choses qui semblaient délirantes à leur sortie… Pourtant entrée dans le quasi banal aujourd’hui.


Voici donc le dossier test qui aura couté le plus cher à l’équipe, car il a fallu mettre de sa poche pour se payer tout ça (et non, on ne nous a rien offert). On vous fait donc un petit retour sur ce « nouveau merchandising » en allant au-delà de tous les produits logotypés classiques qu’on trouve sur catalogue. On a testé, on vous donne notre avis ! 

 

L'alcool


Tout groupee digne de ce nom a désormais son alcool, parfois même plusieurs. Que ce soit de la bière, du vin, de la vodka ou encore du Champagne pour la douce Doro, tout le monde s’y met. Le dernier en date étant Dave Mustaine et sa cuvée de Cabernet Sauvignon (prononcez à l'américaine « Cabeurnète Sôvignone »)… à consommer avec modération. 


Produits testés : Bière « AC/DC », « The Trooper » (Iron Maiden) et le Vin Motorhead.

L’avis de l’équipe : Le produit n’est pas toujours réussi, sans être réellement « bas de gamme », mais le packaging est particulièrement soigné. Le prix est relativement abordable, mais reste cher pour un produit de qualité équivalente sans le nom du groupe dessus [ce qui semble logique]. Mention spéciale pour la bière « The Trooper », bière anglaise typique avec son amertume caractéristique, qui se boit très bien.  Le vin peut vieillir, pas franchement mémorable en l’état pour les Français que nous sommes. Avec un peu de chance, il sera meilleur dans 3 ou 4 ans.

 

Les sauces

le nouveau merchandising, alcool, sauces, etc.
La sauce hot de Zakk Wylde, de la marque Blair en direct des studios

Qui l’eut cru, les groupes de Metal ont désormais leur sauce ! C’est notamment le cas de Zakk Wylde et sa célèbre sauce piquante (très piquante). On a également dégotté une Bumblefoot


Produit testé : Sauce Zakk Wylde's Berserker

L'avis de l’équipe : Une sauce sans conservateurs ni colorants, avec zéro calories. Une première bonne surprise. Une fois la brulure passée, on se surprend à lui trouver un parfum de piment très doux. Une sauce chère (11€) mais un produit de réelle qualité qu’on pourrait considérer comme la version luxe du tabasco (le flacon est plus grand rassurez-vous). 

Les fringues pour enfants

Les vêtements pour enfants : Déclinaison directe du t-shirt plutôt bien trouvée. Et oui, deux voire trois générations de métalleux sont désormais parents. Quoi de plus chic qu’une grenouillère Metallica ? Une grenouillère Motörhead peut-être…


Produit testé : Grenouillère Motörhead

L’avis de l’équipe :  Une fringue de base, rien à dire de particulier… à part le prix qui est tout de même assez élevé. Mais il faut l'admettre, c'est vrai que c'est marrant !

 

Le coffret collector Bling-bling


Chaque album de groupe a désormais droit à son coffret collector de folie avec plein de trucs dedans… Qui n’ont parfois même rien à voir avec l’album ou son concept. Ils s’achètent en précommande (soit avant même d’avoir écouté l’album). Leur point commun étant généralement un prix scandaleux.


Produits testés : Caisse à outils Fear Factory « Mechanize », coffret Morbid Angel, coffret MotorHead.


L’avis de l’équipe : A nouveau ici les avis sont partagés. Si le coffret Motörhead est particulièrement généreux (albums, vinyls, t-shirt, etc.), d’autres sont plus gadgets. La fameuse caisse à outils Fear Factory contient par exemple un marteau ou des tournevis « Made In China » avec un pauvre autocollant du groupe dessus. Franchement, c’est se foutre de qui ?

Quant au coffret Morbid Angel, il semble être en bois de cagette et on essaie de le manier avec précaution. L’un d’entre eux a d’ailleurs été fracassé pendant son transport par la poste. Bref, pas de ronce de noyer ici, c’est la valeur sentimentale qui va réellement compter ainsi que celle sur le marché secondaire... qui n'est pas terrible. 

 

Alors, arnaque pour fan crédule ou pas ?


Et bien ça dépend mon ami. Une partie est très clairement « vache-à-lait » et se contente d’un produit bas de gamme estampillé du logo d’un groupe… Alors que d’autres sont d’une excellente qualité et offrent un plaisir particulier, qu’il s’agisse d’objets ou de produits consommables tels que de la bière. On vous invite donc à bien vous renseigner avant, pour ne pas dépenser des dizaines, voire des centaines d’euros dans un produit cheap qui va vous décevoir.

 

Le bonc ompromis est de voir une marque reconnue s'associer à un artiste. Celà donne des produits souvent chers mais dont la qualité est satisfaisante. En effet, une paire de Converse All Star Metallica reste une bonne paire de converse, n'est-ce pas ?

 

par Wilhem
le 02/04/2014