H&M versus Metal

crédit : metalsucks
crédit : metalsucks

H&M, sinistrement connue pour écouler du t-shirt de groupes à une foule ne les connaissant pas a décidé de normaliser encore plus la fringue Metal pour la balancer dans ses magasins cet été.

 

Quand tout à coup : Polémique, puis hoax !

 

Bref, on va tout reprendre et analyser ça avec recul, comme d'habitude.

 

La célèbre marque de vêtements nous offre une perception assez juste de ce que peut être le Metal pour les norms. Des codes vestimentaires et de la musique de sauvage. Les gars sont gentils, mais c’est trop de boulot que de s’y intéresser un peu. Et comme ils ne cherchent pas à bouffer la terre on est obligé d'aller découvrir ce que c'est soi-même ! Rien sur TF1 ! Dur...


Chez H&M on a eu une brillante idée : Prenons les codes sympas et envoyons péter le reste. Qu’est-ce qu’ils vont faire d’ailleurs les métalleux ? C’est comme partout, ce sont juste des gens qui écoutent de la musique. Ya personne en face, alors faisons un peu de bénèf’.


Il y a des trucs sympas visuellement dans le Metal. On va donc se contenter de pomper les codes, sans s’emmerder à y comprendre quoi que ce soit. Tiens, les patchs c’est plutôt cool ça. Enfin, ça a été ringard pendant 15 ans, mais c'est bien revenu. Faisons donc des vestes à patchs.

 

Comment ? Ce sont des logos de groupes ? Lesquels ? Et puis il va falloir encore payer des droits, non ? Bah, t’inquiète. Cette fois-ci on va inventer des logos fictifs, ça nous coûtera moins cher. De toute façon tout le monde s’en fout c’est juste pour le style !


Et voici comment on découvre pour la nouvelle collection H&M, ceci (musique terrifiante) :

crédit : Metalinjection
crédit : Metalinjection

Franchement, on rigole ! On rigole, mais c’est quand même chaud... Cela dit Mortus c'est pas mal comme nom de groupe tendance Black Médaule.

 

Ce qui met d'autant plus mal à l'aise (au-delà de la tête du type à gauche) c'est qu'il s’agit d’une marque suédoise. Or, si tout le monde n’est pas métalleux dans ce beau pays où la bière est atroce, le Metal y est tout de même particulièrement ancré.


On ne peut qu’en déduire qu’il s’agit pour H&M de prendre réellement par-dessus la jambe la culture Metal pour faire un peu de cash auprès des maigrichons amateurs du pantalon "Super skinny fit".

Le revers d’une image plus positive des métalleux ?

Et bim ! On l’a pas vu venir ça, hein ? Nous qui nous sommes plaints de passer pour des zombies-vampires auprès des norms ces 30 dernières années, voir notre culture détournée puis écoulée en masse (3500 magasins dans le monde tout de même) à une plèbe avide de pomper toutes les tendances pour pas cher... Ça pique.


Il faut être clair, si nous étions toujours considérés comme des satanistes un peu nazis sur les bords, ce genre d’entreprise aux actionnaires avides de faire du pognon n’aurait jamais pris un tel risque.


Mais c’est fini, les métalleux étant désormais des bons gars pas bien méchants, le potentiel commercial apparait, il n’y a plus de risque. Pour preuve, la veste à patch est un bomber. Si les polémiques foisonnaient encore, ce serait d’autant plus risqué, non ?


Une réaction très intéressante

Et elle provient de Henri Solvari, œuvrant dans les groupes Moonsorrow et Finntroll.


Ce dernier n’y est pas allé avec le dos de la cuiller, puisque lui et ses potes ont inventé de toute pièce une agence de promotion de la scène Black Metal undergound Strong Scene Productions.

 

Cette dernière aurait soit disant en charge tous les groupes dont les logos sont présents sur les vêtements de la collection, un partenariat intéressant... Et une bonne leçon qui va suivre pour la marque.

En effet, ils sont allés plus loin en créant des compos pour chacun des groupes, ainsi que des pages myspace et tout le toutim.

 

Ajoutons à cela des visuels et des bios bien BM et parfois même NSBM pour le groupe Lany (qui serait français d'ailleurs). Or, il n’y a rien de tel pour créer une polémique : H&M associé au Black Metal NS.


C’est assez malin (c'est même génial), d’autant plus que la marque avait déjà souffert d’une précédente polémique en 2014 avec un t-shirt considéré comme « anti-juif » qui a été retiré des magasins.

Le terrain était donc propice. Il ne reste plus qu’à compter sur des médias bâclant leur travail et associant cette initiative à un buzz volontaire de la marque pour lancer une polémique folle !

 

Ça tombe bien, il y a toujours un volontaire pour mal bosser dans les médias et c’est ce qui s’est passé un peu partout, comme ici ou .  


Plutôt cool hein ? Si allez, c’est marrant. Les vieux clichés sur le Metal pourraient-ils au final s’avérer salvateur ? Vaste question.


Je ne suis toutefois pas sûr que cela prenne tant que ça, car ces salopards de médias travaillant bien ont déjà commencé à décortiquer tout ça et les démentis tombent de partout. Vous savez, des commentaires du type : "Oups, on a craché sur la marque, mais en fait en lisant en entier l'article de Metal Injection, on a vu qu'on s'était trompé".


Le site s'est d'ailleurs longuement penché sur le sujet et ce sont eux qui ont découvert ce Heavy Hoax. Cela dit, cette affaire peut toutefois envoyer le bon signal à l'entreprise.


Cela peut également associer dans l'esprit du grand public « le Metal par H&M » à la scène BM underground la plus limite, à savoir la bonne vieille image que le grand public a pu avoir du Metal jusqu'à il y a peu. Et l’esprit, c’est puissant.

Il va falloir retenir la leçon

Il est temps que ces entreprises, tous comme les médias mainstreams et tout ce qui fait que ce monde est formidable pour qui se trouve bien ancré dans le moule du type-normal-chiant-à-mourir comprennent une chose qu’ils ont du mal à intégrer : Avec la sphère Metal on ne fait pas n’importe quoi.

 

Personnellement, j'aime le Metal pour cette authenticité. On ne déconne pas avec nos codes, alors fais ça proprement où dégage. Et comme faire les choses proprement demande du temps… Il reste la deuxième solution.

 

On ne peut pas s’approprier la culture Metal pour faire du pognon en l’édulcorant ainsi pour les masses, c'est comme ça.  Félicitons-nous donc de cette initiative cannularde et croisons les doigts pour qu’il y ai toujours des métalleux pour jouer les gardes fous face des envies de faire du cash sur le dos des métalleux.

 

Cela dit, cette collection H&M est peut-être le signe avant-coureur de l'apocalypse : La mode vestimentaire viendrait au look Metal, avec des bracelets à clous, des veste à patchs et de cheveux longs partout ?

 

Bon sang, pourvu que non ! Quoi que si ça permettait d'aller bosser avec sa kutte sur le dos sans choquer personne se serait marrant... Nan, en fait nan.

 

Évidemment, la collection ne sera pas retirée des magasins, mais cela a attiré l’attention sur le fait que la sphère Metal ne tolérera pas tout. Et si le pantalon à patch « Skinny slim fit » est passé, gare à la marque qui ira trop loin ! S'il s'agit ici d'une petite claque derrière la tête, c'est aussi un avertissement.

 

D’ailleurs, j’invite chacun à lancer un « Tu t’es pris pour un métalleux ? » à toute personne qu’on croisera avec ces fringues sur le dos. Ou mieux, saoulez-le avec une conversation sur des groupes de BM Underground !

 

Wilhem

le 25/03/2015

 

Pour aller plus loin :


L'article de Metal Injection avec toutes les compos écrites par ces fameux faux-groupes !